Embarquement refusé

La compagnie aérienne a refusé de vous embarquer ? Voici comment vous pouvez réclamer une indemnisation !

On vous a refusé l’embarquement ? Ceci peut être lié à différentes raisons, mais peut notamment arriver si la compagnie aérienne a vendu plus de billets qu’elle n’avait de places (surbooking) ou s’il y a eu un problème avec vos documents de voyage. Dans tous les cas, un refus d’embarquement est une situation stressante. Mais ne vous inquiétez pas, Yource est là pour vous aider à résoudre cette situation. Selon le Règlement (CE) n°261/2004, vos droits de passagers sont protégés si vous n’avez pas pu embarquer contre votre gré. Vous serez probablement soulagé d’apprendre que vous pouvez avoir droit à une indemnisation pouvant aller jusqu’à 600 € par passager. Toutefois, pour recevoir ce dédommagement il faut répondre à quelques critères :

Quels sont les critères à prendre en compte pour réclamer une indemnisation en cas de refus d'embarquement ?

1. Enregistrement et documents de voyage
Vous vous êtes enregistré à l'heure et vous aviez les bons documents de voyage
2. Embarquement
Vous vous êtes présenté à l'heure à l'embarquement et vous aviez les bons documents de voyage (carte d'embarquemenet, passeport, visa, etc.)
3. Surclassement, bon d'achat...
Vous n'avez reçu aucune compensation pour ne pas avoir embarqué dans votre avion (des miles, de l'argent ou un bon d'achat valable pour un autre voyage, etc.) Si vous l'avez fait, vous avez probablement renoncé à votre demande d'indemnisation.

Combien d’argent vais-je récupérer ? Quel est le montant total de l’indemnité pour mon refus d’embarquement ?

250€

Moins de 1500 km

400€

Entre 1500 et 3500 km*

600€*

Plus de 3500 km**

Une fois l’indemnisation payée par la compagnie aérienne, nous versons 75% de ce montant sur votre compte bancaire. Dans le cas où le transporteur aérien vous paye directement, nous vous demanderons de nous verser 25% de ce montant pour notre commission. Et voilà de l’argent gagné assez facilement non ? Le montant de l’indemnisation est calculé en fonction de votre itinéraire de vol et de la distance entre l’aéroport de départ et d’arrivée. Vous pouvez donc toucher à une indemnisation de 250 €, 400 € ou 600 €. Notez aussi que ce montant peut varier pour les longs vols en fonction de la durée du retard. Pour connaître le montant de l'indemnisation, veuillez saisir les informations de votre vol dans notre calculateur d'indemnité. * Indemnisation de 400 € pour les vols de plus de 3500 km effectués au sein de l'UE (DROM inclus). ** Indemnisation réduite de moitié pour les vols de plus de 3500km ayant entre 3 et 4 heures de retard.

Vous n'êtes pas sûr d'avoir droit à l'indemnisation ?

Vous ne savez pas trop si vous pouvez faire une demande d’indemnisation ? Saisissez simplement vos données de vol dans notre calculateur d'indemnités. C'est gratuit et sans engagement. Si vous avez déjà essayé de faire une demande d'indemnisation vous-même auprès de la compagnie aérienne mais qu'elle a été rejetée, n’hésitez pas à déposer une réclamation sur notre site et à joindre la réponse de la compagnie aérienne, nous vérifierons pour vous si vous avez droit d'être indemnisé.

Déposer ma réclamation

Réclamez une indemnisation pour votre refus d'embarquement en 3 étapes

1
Saisissez les données de votre vol

Est-ce que j'ai droit à une indemnisation en cas de refus d'embarquement ?

Utilisez notre calculateur d'indemnité pour vérifier en moins de trois minutes si vous pouvez être indemnisé pour votre refus d'embarquement. Il suffit de saisir le numéro et la date de votre vol sur notre site web. Cette vérification est gratuite et sans engagement.
2
Nous nous mettons au travail

Nous nous mettons au travail dès que possible

Racontez-nous dans quelles circonstances la compagnie aérienne vous a refusé d’embarquer à bord de l’avion et nous répondrons à votre demande de réclamation sous 72 heures.
3
Détendez-vous et attendez de recevoir votre indemnisation

Détendez-vous et attendez de recevoir votre indemnisation

Vous nous donnez les informations et les documents dont nous avons besoin pour votre indemnisation et c’est tout ! Après, vous vous relaxez, nous gérons tous les échanges avec la compagnie aérienne ! Si nous réussissons à recevoir le dédommagement, nous demandons une petite commission de 25% pour le fruit de notre labeur, le reste est à vous ! Et voilà comment vous pouvez gagnez de l’argent grâce à votre refus d’embarquement !

La compagnie a refusé mon embarquement à bord. Combien de temps ai-je pour déposer une réclamation ?

Pour déposer une réclamation pour un refus d’embarquement, une annulation ou un retard il y a des délais mais qui varient selon les pays. En Belgique par exemple, vous avez un an à compter du jour où la compagnie aérienne vous a refusé l’embarquement. En France ce délai est de cinq ans . Donc, combien de temps après le refus d’embarquement avez-vous pour réclamer un dédommagement ?
Nationalité de la compagnie aérienne effectuant le vol ou pays de départ ou pays d'arrivée Compagnies aériennes Délais pour réclamer
Belgique Brussels Airlines 1 an
1
an
Pologne LOT 1 an
Italie Alitalia, Blue Panorama 2 ans
2
ans
Pays-Bas KLM, Transavia, Corendon 2 ans
Allemagne Lufthansa, Eurowings en Germanwings 3 ans
3
ans
Danemark Atlantic Airways, Danish Air Transport 3 ans
France Air France, HOP!, Aigle Azur 5 ans
5
ans
Espagne Iberia, Volotea, Vueling 5 ans
Royaume-Uni, Irlande British Airways, easyJet, Ryanair 6 ans
6
ans